On reste en lien ?

La situation sanitaire que nous vivons actuellement nous contraint à modifier subitement nos façons d’être, de faire, nos comportements et habitudes. Cet événement, sans précédent récent, nous force à revoir temporairement nos manières d’évoluer : certain.e.s vivront cela comme des contraintes difficilement acceptables, d’autres y trouveront une opportunité d’être et de faire différemment ce qui leur importe. Peut-être un mélange des deux… Tout dépend du sens conscient que l’on peut ou veut bien y mettre et évidemment de la nature des changements qui s’imposent à nous. La situation est collective, nous la vivons très personnellement.

Cela nous renvoie à un aspect fondamental de nous-même : notre façon d’accueillir des changements imposés puis de nous mobiliser pour continuer d’avancer. Tout notre être émotionnel est mobilisé. Comment cela nous touche t-il ? Comment le ressentons-nous ? Quelles réactions à tout cela ? Comment garder un espace pour les exprimer et éviter que cela ne nous envahisse, ne nous fragilise trop et nous empêche de faire face ? Exprimer notre peur ? Colère ? Tristesse ? Comment faire pour qu’elles soient accueillies au mieux ?

La mise en distance physique momentanée, évidemment justifiée, ne facilite pas l’expression de nos ressentis et modifie cet aspect essentiel de nous d’être en relation avec les autres, d’être en lien. Plus rare, la forme qui nous est laissée de l’être avec nos proches (voisins, amis, familles, collègues, aidants) est peut-être l’occasion d’en percevoir son côté précieux, non ?

Voilà peut-être une occasion de garder ou renforcer différemment le lien avec celles et ceux qui sont habituellement physiquement à nos côtés pour nous écouter, nous aider, nous comprendre, nous faire avancer, nous sécuriser, nous motiver, nous inspirer. De même, pour celles et ceux envers qui nous pouvons apporter tout cela. On se voyait physiquement et on ne peut plus ? Et bien, restons en contact autrement…

On s’appelle ? On s’écrit ? On reste en lien ?

Philippe Bien http://www.inamovemento.com

Les techniques et méthodes présentées dans cette publication s’inscrivent dans le cadre d’une démarche de mieux-être, selon une approche complémentaire aux soins médicaux conventionnels. Elles ne peuvent se substituer à un traitement médical en cours et ne dispensent pas de consulter un médecin chaque fois que cela est nécessaire.

© Inamovemento – 2020 ;

Crédit photo : Elena Koycheva

Philippe Bien