Aller mieux grâce à la Relation d’Aide par le Toucher

La Relation d’Aide par le Toucher ® est une méthode d’accompagnement permettant de retrouver un mieux-être physique et psychique lorsque l’on traverse une période difficile de sa vie ou lorsque notre corps exprime un mal-être.

Les difficultés de vie ou changements de vie (deuil, séparation ou relation difficile, traumatismes, abus physique ou psychologique, burn out ou stress au travail) peuvent en effet fortement nous impacter tant physiquement qu’émotionnellement. Cela peut nous conduire à ressentir de l’anxiété, de l’angoisse ou de l’émotivité, comme nous amener à ressentir des tensions physiques, voire des troubles psychosomatiques (1). Jusqu’au point de nous empêcher de vivre sereinement notre relation aux autres et à soi.

Parfois, ces tensions sont liées à des situations problématiques du passé, parfois elles reflètent des difficultés vécues dans le présent, c’est à dire au quotidien.

Cette méthode place l’expression de la personne, au travers de ce qu’elle vit et ressent dans son corps, ainsi que l’accueil de ses émotions et ressentis au coeur de la relation d’aide. Elle fait partie de la famille des psychothérapies à médiation corporelle dites « brèves » (thérapie psycho-corporelle ou somatothérapie) dans le courant de la thérapie humaniste.

Qu’apporte t-elle ?

Outre l’aide à la résolution des troubles psychosomatiques liés aux tensions de vie passées ou présentes, la Relation d’Aide par le Toucher ® peut apporter à la personne un mieux-être durable en favorisant une plus grande détente musculaire, une respiration plus fluide, une meilleure ouverture relationnelle à soi et autres. Elle participe à réduire les douleurs chroniques, grâce à des techniques de massage efficaces et reconnues et aide à alléger les souffrances tant physiques qu’émotionnelles par un accompagnement bienveillant et une écoute empathique.

Une méthode où toucher et respiration s’harmonisent pour aider à mieux ressentir

Le toucher est le mode de communication le plus instinctif et authentique. Lorsqu’il est bienveillant, il restaure la confiance en soi et les autres ; il fait partie des plus anciennes formes de soutien.

La Relation d’Aide par le Toucher ® favorise à la fois le dénouement de situations de vie problématiques et la résolution des troubles psychosomatiques [1] qu’elles entraînent.

Elle associe des techniques de massage reconnues et une approche verbale dans une écoute empathique, centrée sur la personne et ses vécus, ses émotions. La combinaison des deux permet à la personne de prendre de la distance pour prendre conscience de ses comportements de vie, ses croyances et façons de penser, particulièrement ce qui la bloque et l’empêche d’avancer dans la vie, mais aussi prendre conscience de ses forces, ses ressources à sa disposition pour trouver des alternatives et vivre différemment en accord avec ses besoins.

Cette méthode, enseignée depuis plus de 30 ans, a été développée par Jean-Louis Abrassart et est reconnue par la Fédération Française de Somato-psychothérapie et Somatothérapie (FF2S). Dans les cas de traumatismes ou d’abus, elle intègre une approche spécifique inspirée du Dr Clyde Ford. En revanche, elle est insuffisante seule dans les cas de dépendances et inadaptée en cas de troubles psychiatriques avérés.

Comment se déroule un accompagnement en Relation d’Aide par le Toucher ® ?

Cette méthode allie efficacement des pratiques traditionnelles de toucher (massage californien, shiatsu, réflexologie plantaire, relaxation coréenne) et les outils de la psychothérapeutique dans une invitation à respirer plus consciemment. Cela permet d’aider progressivement au dénouement des tensions physiques et émotionnelles. L’accueil et l’accompagnement des ressentis corporels, des émotions et des prises de conscience associées permettant à la personne de prendre alors de la distance sur ce qui ne va pas et qui pourrait être mieux vécu. Puis de dépasser les situations de blocage en se laissant imaginer de nouvelles façons de faire pour se remettre en mouvement en intégrant de nouveaux acquis, de nouvelles forces pour l’avenir.

Le processus d’accompagnement se déroule sur une série de séances individuelles et régulières où consultant et thérapeute s’engagent mutuellement sur une série de séances. Dans un cadre confidentiel, bienveillant et sécurisant, ce suivi est mis en perspective d’un objectif de vie et de corps, identifiés au début du cycle de séances, vérifiables et atteignables dans le temps du suivi.

Ce peut être, par exemple, le souhait de clarifier ou pacifier une relation conflictuelle, comme celui de passer une étape importante de vie (deuil, séparation difficile, engagement relationnel, burn out), de trouver plus de sens à une action comme un projet professionnel ou personnel, alléger une phase émotionnellement difficile ou des tensions physiques, des somatisations pour être mieux en accord avec son corps, soi-même. Ce cheminement s’inscrit dans un esprit collaboratif où la personne est invitée à devenir actrice de son processus d’amélioration.

A qui s’adresse-telle et pourquoi être accompagné ?

Toute personne adulte désireuse d’aller mieux dans son corps et sa vie peut recourir à la Relation d’Aide par le Toucher ®. A titre d’exemple, voici quelques raisons qui pourraient amener à consulter un praticien exerçant cette méthode :

  • Vous désirez faire un travail personnel, apporter du sens à vos actions
  • Vous souhaitez opérer ou intégrer un changement de vie ou bien faire des choix de vie plus en accord avec vos besoins intrinsèques
  • Vous manquez de confiance en vous, avez un sentiment d’échec dans ce que vous faites
  • Vous êtes sujet au stress ou traversez une situation difficile au travail (harcèlement, burn out)
  • Vous vous sentez dépassé par les évènements, anxieux, stressé
  • Vous vous sentez régulièrement triste ou irritable
  • Vous vous sentez raide, gêné dans votre posture
  • ​Vous souffrez de douleurs physiques chroniques (dos, articulations) ou de troubles digestifs (1)
  • Vous avez des problèmes de sommeil ou de fatigue chronique
  • Vous avez des difficultés à exprimer et vivre pleinement une sexualité satisfaisante​​​
  • Vous subissez ou avez subi une situation d’abus, un traumatisme (violence sexuelle, violence psychologique, agressions, accident)

Dans tous ces cas, un soutien en somatothérapie (thérapie psycho-corporelle) alliant le corps et la parole est précieux et complémentaire des soins médicaux.

Cela permet de mettre du sens aux maux, de surmonter ces périodes difficiles pour se sentir mieux durablement dans son corps et dans sa vie.

Trouver un praticien près de chez vous

Près de 200 professionnels en France et en Belgique sont formés à la Relation d’Aide par le Toucher ®. Pour trouver une praticienne ou un praticien proche de chez vous, vous pouvez consulter les plate-formes de recherche web, les annuaires de référence (Doctissimo, Annuaire Thérapeutes, etc…) ou bien vous référez directement au site de l’Ecole du Toucher Psychocorporel qui recense les praticiens en activité (pour consulter le site clic-ici).

Philippe Bien

Somatothérapeute en Relation d’Aide par le Toucher ®

Pour en savoir plus sur mes propositions d’accompagnement : www.inamovemento.com

Pour en savoir plus sur ce même thème, consultez les articles suivants :

Relation d’aide par le Toucher à distance (spécial confinement) : accéder l’article clic-ici

Reprendre des forces avec la somatothérapie (Psychologies Magazine). Accéder à l’article : clic-ici

Thérapie psychocorporelle (Santé Magazine ; 11/02/2019). Accéder à l’article : clic-ici

La somatothérapie : une thérapie où le corps a la parole (blog). Accéder à l’article : clic-ici

[1] Troubles chroniques de la santé sans lésion, ni cause médicale.

Les propos, techniques et méthodes présentés dans cette publication s’inscrivent dans le cadre d’une démarche de mieux-être, à l’exclusion de tout objectif médical ou paramédical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter votre médecin traitant en cas de doute et à chaque fois que cela est nécessaire.

© Inamovemento – 2019

Crédit photo : Toa Heftiba on unsplash

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le en cliquant sur l’une des icônes ci-dessous :

Philippe Bien